Saint-Etienne : le siège du Rassemblement National appelé à disparaitre ?

Sophie Robert / cheffe de file du Rassemblement National 42

Le Rassemblement National, ex-FN, vit des heures sombres depuis lundi… Plusieurs responsables du ont été mis en examen dans le cadre de l’affaire des attachés parlementaires européens qui travaillaient pour les intérêts du parti. Deux juges ont donc décidé de la suspension du versement de 2 millions d’Euros de dotations de l’Etat, calculées sur la base du nombre d’électeurs aux dernières élections.

« Un complot politique », pour Sophie Robert

L’amputation de cette manne financière met le RN en grand danger, et certains cadres évoquent même la mort du FN d’ici au 31 août… Une situation qui a tous les attributs d’un « complot politique », selon Sophie Robert, cheffe de file du Rassemblement National dans la Loire au micro ACTIV d’Anthony Verpillon

Le Rassemblement National dans la Loire ne compte pas de salariés, mais la préparation des élections municipales est arrêtée, faute de moyens.  Le bail du local de la rue de la République à Saint-Etienne pourrait aussi être résilié. Le RN ne rassemble que 600 militants dans le département.

« Le RN doit avoir le même traitement que tout autre justiciable », dit Laurent Wauquiez

La présidente Marine Le Pen a lancé une campagne de financement sur le site alertedemocratie.fr. Elle parle d’un « coup d’état des juges ». Invité de BFM TV ce mardi, le président des Républicains et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez n’est pas allé jusqu’à parler de « déni de démocratie » comme le dit Sophie Robert, mais il a estimé que le Rassemblement National avait le droit de se défendre

Sophie Robert / cheffe de file du Rassemblement National 42

Rédacteur en chef
Infos matinée