Saint-Etienne : le statut de Métropole largement approuvé en conseil communautaire

Saint-Etienne Métropole / photo DR

Le statut de Métropole pour Saint-Etienne. On en parle depuis un moment, et bien cette fois, c’est fait ! C’était déjà fait en réalité depuis la promulgation de la loi fin février, ouvrant la voie à la création de 7 nouvelles métropoles en France (dont Saint-Etienne). Lundi soir, les élus du conseil communautaire de l’agglomération stéphanoise, réunis à Saint-Priest-en-Jarez, étaient appelés à dire si oui ou non ils aspirent à adhérer à ce nouveau statut.

Seuls sept conseillers communautaires ont dit non, un seul s’est abstenu. A présent, ce sont les conseils municipaux des 53 communes de l’agglomération qui doivent se prononcer dans un délai de trois mois, avant la promulgation d’un décret ministériel, qui scellera la date officielle du passage en métropole. Au 1er janvier 2018 au plus tard.

Une couche supplémentaire au mille-feuilles territorial ?

Parallèlement, ce sont des discussions qui vont avoir lieu entre Saint-Etienne Métropole et le département de la Loire pour un transfert de compétences. Et les habitants, dans tout ça ? Ne risquent-t-ils pas de s’y perdre un peu à l’heure où l’on parle de simplification dans le mille-feuilles territorial ? Question posée à Gaël Perdriau, le président de l’agglo stéphanoise

Parmi les compétences qui passeront du département à la métropole stéphanoise, il y a obligatoirement les routes départementales. Il pourrait aussi y avoir l’insertion, le tourisme, les collèges ou l’action sociale.

 

Saint-Etienne Métropole / photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée