Saint-Etienne : l’Université Jean-Monnet fait le bilan et se projette vers l’avenir

L'université Jean-Monnet à Saint-Etienne / Photo DR

Quelques mois après l’élection de Michèle Cottier à la présidence de l’Université Jean-Monnet, l’institution vient de faire un bilan des années passées sous la présidence de Khaled Bouabdallah… Et l’on peut dire que les voyants sont au vert pour l’Université de Saint-Etienne

La présidente Michèle Cottier a officiellement succédé à Khaled Bouabdallah en novembre dernier et ce dernier a laissé une université Jean-Monnet se portant plutôt bien. A tel point que le bilan du mandat précédent a été salué récemment par le ministère de l’enseignement supérieur. Entre 2007 et 2015, par exemple, le nombre d’étudiants a augmenté de 7.000 pour atteindre la barre des 20.000. 17% des inscrits sont étrangers, un guichet unique pour l’accueil des étudiants internationaux a d’ailleurs été créé en 2013.

Gros chantier à venir : la rénovation du campus Tréfilerie

Michèle Cottier entend bien s’inscrire dans les pas de Khaled Bouabdallah…  L’un des gros projets de ces prochaines années sera la rénovation du campus Tréfilerie évaluée à 25 millions d’Euros. Du côté des résultats financiers de l’UJM, ils sont eux-aussi positifs : le budget global est passé de 35 à 140 millions d’Euros en 7 ans grâce notamment à l’augmentation des ressources propres.

 

 

 

 

L'université Jean-Monnet à Saint-Etienne / Photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée