Saint-Etienne : quatre quartiers dits de « reconquête républicaine » identifiés par le gouvernement

2016-10-11t114020z_1482565486_d1aeugitdkaa_rtrmadp_3_france-security-police

Gérard Collomb a présenté ce jeudi les contours de la fameuse Police de Sécurité du Quotidien… Ce sont près de 10.000 postes qui vont être créés d’ici la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron. Et à terme, 60 quartiers dits de « reconquête républicaine » seront concernés. Dont quatre à Saint-Etienne. Mais pas avant janvier 2019.

Les quartiers Tarentaize-Beaubrun, Montreynaud, La Cotonne et Montchovet. La Police de Sécurité du Quotidien, ce n’est pas la création d’une nouvelle brigade, mais de nouveaux moyens seront attribués aux policiers. Lesquels ? Qu’est ce qui va changer concrètement dans ces quartiers ? Le Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a tenté de l’expliquer jeudi soir dans le JT de France 2.

Gaël Perdriau réclame plus d’effectifs et plus de moyens

Ce vendredi, le Préfet de la Loire Evence Richard en dira plus sur cette police de sécurité du quotidien lors d’une conférence de presse au cours de laquelle sera présentée aussi le bilan sécurité de l’année 2017.

De son côté, le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau prend acte et attend de voir… Il considère « que si sur le fond, la police de sécurité du quotidien constitue une bonne réponse à des problématiques liées à l’insécurité, cela ne peut se faire sans une hausse significative des effectifs sur le terrain et des moyens logistiques accrus ».

Rédacteur en chef
Infos matinée