Saint-Etienne : trois jeunes filles en garde-à-vue après la profanation du cimetière de Valbenoîte

Photos ACTIV RADIO

Trois jeunes filles, dont deux mineures, sont en garde-à-vue ce mardi matin au commissariat Fauriel à Saint-Etienne, après la profanation lundi après-midi de près de 70 tombes d’un cimetière de cette ville. Ce sont nos confrères de la radio Europe 1 qui ont révélé l’information. Les auteures présumées ont été interpellées sur place vers 18h30 par la BAC. Elles sont âgées de 14, 17 et 19 ans.

Peu de temps avant la fermeture du cimetière de Valbenoîte, les services de police ont été prévenus des dégradations commises sur des tombes par le gardien, lui même alerté par une personne qui les avait vu agir un peu plus tôt.

La ville va porter plainte

Parmi les dégâts encore visibles ce mardi matin dans différentes parties de ce cimetière situé au sommet de la colline de la Vivaraize, il y a des stèles et des croix brisées, de pots de fleurs et des pierres tombales renversées. Le trio était visiblement en état d’ivresse lorsqu’il a été interpellé. Reste à savoir si les jeunes filles ont agi sciemment ou si c’est l’alcool qui les a fait faire n’importe quoi.

La ville de Saint-Etienne a annoncé mardi matin son intention de porter plainte.

IMG_3358

Photos ACTIV RADIO

Rédacteur en chef
Infos matinée