Saint-Etienne : un jardin du souvenir créé au cimetière du Soleil

Après l’incinération d’un défunt, il n’est pas possible de faire ce que l’on veut des cendres. La loi interdit par exemple de les conserver à la maison ou de les répandre dans son jardin. En revanche, on peut inhumer l’urne dans une sépulture ou un caveau familial. A Saint-Etienne, un jardin du souvenir vient d’être créé au cimetière du Soleil, à la demande des habitants. Il s’agit d’un endroit où les cendres peuvent être dispersées collectivement. C’est le troisième jardin du souvenir créé à Saint-Etienne. Les cimetières de Cote-Chaude et Terrenoire en ont déjà un.

Rédacteur en chef
Infos matinée