Saint-Etienne : vote du budget sur fond de grogne des agents territoriaux

Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, dans son bureau / Photo Activ Radio

Voté habituellement au mois de décembre, c’est ce lundi 2 février que le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, a choisi de soumettre le budget 2015 aux conseil municipal. Un budget de 317 millions d’Euros. Un décalage que l’édile avait déjà justifié par la baisse des dotations de l’Etat. Le budget de la ville de Saint-Etienne se voit amputer d’une subvention de 5,6 Millions d’Euros pour cette année, de 17 Millions jusqu’en 2017.

Lors d’une conférence de presse d’avant conseil, ce midi, Gaël Perdriau a donc rappelé les engagements qu’il avait pris : pas de hausse de la fiscalité (contrairement à Lyon où le maire Gérard Collomb a choisi de l’augmenter de 5%) et pas de baisse des aides attribuées aux associations (comme Roanne a pu le faire diminuant les diverses subventions de 8%). Le maire de Saint-Etienne définit le budget 2015 comme étant « sincère » et « responsable ». Pour combler cette perte liée aux dotations plus faibles de l’Etat, ce sont les investissements qui vont en prendre un coup.  Ils se montent à 48 millions au total, en recul de 4 millions par rapport à 2014.

Conseil municipal chahuté

L’opposition de gauche rejette ce budget. Le Front National également. L’ancien maire de Saint-Etienne, le socialiste Maurice Vincent, parle d’un budget d’austérité et craint le pire pour l’emploi.

Un budget 2015 dont le vote a été quelque peu perturbé en début de séance ce lundi soir par des agents municipaux, en grève depuis vendredi. Plusieurs grévistes munis d’un mégaphone se sont fait entendre.

La CGT (seul syndicat à l’origine du mouvement), refuse que les économies se fassent au détriment de l’emploi. Jérôme Valla, l’un des représentants du syndicat au micro de Léa Dusson.

Gaël Perdriau rappelle, de son côté, qu’il est dans l’obligation de maintenir la masse salariale de la municipalité à hauteur de 144 millions d’euros. Des ajustements sont donc impératifs.

 photos : Léa Dusson / Activ

Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, dans son bureau / Photo Activ Radio

Rédacteur en chef
Infos matinée