Saint-Valentin : un message de la ville de Saint-Etienne divise sur les réseaux sociaux

Photo Facebook / Ville de Saint-Etienne

J-1 avant la Saint-Valentin, la fête des amoureux… De nombreuses villes appellent les habitants à déclarer leur flamme à leur moitié via des messages qui seront diffusés sur les panneaux lumineux… C’est le cas à Saint-Etienne. Vous avez encore toute la journée de mardi pour envoyer vos textes.

La Saint-Valentin qui a donné lieu à des échanges musclés sur la page Facebook officielle de la ville de Saint-Etienne. De nombreux internautes ont réagi à une citation publiée pour l’occasion.

« La grande classe », « Une citation pas appropriée »

« Un baiser légal ne vaut jamais un baiser volé »… Une citation de Guy de Maupassant, issue de Confession d’une femme, une nouvelle parue en 1882. Il n’en fallait pas moins pour lancer un vif débat, sur fond d’affaire Weinstein et de « Balance ton porc », le hashtag qui s’est propagé sur les réseaux sociaux ces dernières semaines.

« La grande classe sur la page officielle de la ville » commente Myriam. « Dans l’ambiance actuelle, je ne suis pas certain que cette citation soit la plus appropriée à l’évènement », ajoute Gilles. De nombreux internautes s’interrogent, en effet… Sans aller jusqu’à parler d’appel au viol, ils pointent du doigt – pour la plupart -une faute du service communication de la ville de Saint-Etienne.

Pour Yougo, « un baiser volé est un baiser hors mariage, caché, mais consentant. Rien à voir avec un viol. Que d’inculture », écrit-il. La ville de Saint-Etienne s’est justifiée au milieu des commentaires laissés sous cette publication. « Le choix de cette citation peut effectivement paraître inapproprié au regard du contexte actuel. Mais nous l’avons choisie pour le coté passionnel de l’amour ». Et d’ajouter qu’ici, « on ne parle pas de baiser forcé ou contraint ».

27857857_10155711080052479_6315222064350003722_n

Photo Facebook / Ville de Saint-Etienne

Rédacteur en chef
Infos matinée