Sanction contre Ruffier : l’ASSE fait appel de sa suspension

RUFFIER PHOTO

Suspendu 4 matchs par la LFP mercredi pour sa vive contestation après le troisième but monégasque, le 15 décembre, Stéphane Ruffier pourrait voir sa sanction allégée. L’ASSE va en tout cas faire appel de cette sanction.

 

Une défense en trois actes

Le club prend logiquement la défense de son gardien. Les dirigeants avaient annoncé attendre de recevoir la motivation de la sanction pour décider, ou non de faire appel. Dans un communiqué, l’ASSE expose les arguments de sa défense en 3 actes :

– « Le geste de Stéphane Ruffier ne peut être considéré comme un acte d’intimidation. Tous les observateurs sont unanimes pour souligner le fait que le gardien de but de l’ASSE a exprimé sa frustration et son incompréhension en interpellant l’un des arbitres assistants du match face à Monaco après un but accordé à l’équipe monégasque qui lui semblait entaché d’une position de hors-jeu. Sa réaction ne peut être aussi sévèrement sanctionnée alors que des contestations beaucoup plus véhémentes et des gestes inappropriés sont récemment restés impunis.

 

– Stéphane Ruffier n’a pas tenu de propos blessants, grossiers ou injurieux à l’égard de l’arbitre assistant. C’est bien son statut de capitaine qui l’a encouragé à signaler une situation de hor-jeu qui lui parraissait évidente.

 

– Il s’agit de la première expulsion de Stéphane Ruffier en 394 matchs de compétitions nationales. Depuis le début de sa carrière, le gardien de l’ASSE a toujours respecté le corps arbitral et fait preuve d’un comportement exemplaire. »

 

 

Journaliste