Sécurisation du lycée Beauregard à Montbrison : la ville approuve le choix de la région

Le lycée Beauregard à Montbrison / Photo DR

La sécurisation des lycées en Auvergne-Rhône-Alpes… Laurent Wauquiez l’avait promis pendant la campagne des régionales. Une quinzaine d’établissements vont servir de « cobayes » dans toute la région. Dans la Loire, le choix s’est porté sur le lycée Beauregard à Montbrison.

L’établissement, situé avenue Paul Cézanne, sera donc établissement pilote. 1.600 élèves y sont scolarisés. Et le maire Christophe Bazile salue « l’action concrète du président Laurent Wauquiez ». Selon lui, ce choix va de paire avec la vision de l’actuelle proviseure, Annie Dhenry. En tant que cheffe d’établissement, elle avait présenté lors des conseils d’administrations du Lycée début avril un projet allant dans ce sens.

Sécuriser les entrées périphériques

Ainsi, l’aide du conseil régional sera destinée à améliorer deux points bien précis à Beauregard : les entrées périphériques et les clôtures du site. Si l’entrée principale du Lycée, placée sous la surveillance d’adultes à chaque horaire d’ouverture, est ainsi sécurisée, les intrusions de personnes étrangères sont possibles, soit par les entrées périphériques ou par le franchissement de la clôture d’enceinte, précise la Ville de Montbrison.

La municipalité voit donc d’un très bon oeil la mise en place de tourniquets à chaque point d’entrée : seuls les élèves et les professeurs munis de badges pourront ainsi à l’avenir pénétrer dans le lycée. Quant aux clôtures, elles seront renforcées pour être dissuasives. L’installation d’une ou plusieurs caméras sur le site n’est pas exclue.

Le lycée Beauregard à Montbrison / Photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée