Sécurité : 120 hommes supplémentaires à l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry

L'aéroport de Lyon Saint-Exupéry / DR

L’Europe est sous le choc ce mardi et Bruxelles en état d’alerte après les attentats qui ont frappé ce matin la capitale belge.

Deux explosions d’abord à l’aéroport international de Bruxelles, puis une autre dans une station de métro ont fait au moins 34 morts et plus de 200 blessés selon un bilan encore provisoire. Le niveau d’alerte antiterroriste maximal a été déclaré en Belgique. Paris, de son côté, a décidé de renforcer un peu plus la sécurité dans les aéroports, les gares et les transports en commun.

Dans notre région, le Préfet d’Auvergne-Rhône-Alpes Michel Delpuech a annoncé en début d’après-midi des renforts supplémentaires. 120 hommes, gendarmes et militaires, ont été déployés, en plus de ceux déjà en place jusqu’à maintenant, à l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry. Michel Delpuech au micro d’Alexandre Malésson

Contrôles renforcés également aux abords de l’aéroport de Saint-Etienne Loire à Andrézieux, indique la gendarmerie. Tous les véhicules sont contrôlés à l’entrée de la plateforme.

« Zéro impasse sur la question de la sécurité » pendant l’EURO

Les attentats de Bruxelles sont la triste preuve que la menace terroriste est particulièrement élevée en Europe. Et la France reste plus que jamais une cible. « Nous sommes en guerre » a réaffirmé ce matin le Premier ministre Manuel Valls.

A trois mois de l’EURO 2016, faut-il s’inquiéter pour la sécurité autour de cet événement ? Hasard du calendrier, le directeur central de la sécurité publique, Pascal Lalle était à Saint-Etienne ce mardi pour un séminaire sur la question du hooliganisme. Nous en avons profité pour lui poser la question

 

 

 

 

L'aéroport de Lyon Saint-Exupéry / DR

Rédacteur en chef
Infos matinée