Stéphanois tué à Lyon : le tireur a reconnu les faits

2016-10-11t114020z_1482565486_d1aeugitdkaa_rtrmadp_3_france-security-police

Cinq mois après la course poursuite qui a coûté la vie à une jeune stéphanois de 29 ans à Lyon, c’est une avancée majeure qui vient de se produire dans l’enquête.

 

Tué pour un motif des plus futile

« Le tireur a reconnu les faits », ce sont par ces mots laconiques qu’une source proche de l’enquête nous a confirmé l’information ce vendredi. Joint par nos soins, cette personne a également souligné que la famille de la vicitme, un jeune homme de 29 ans originaire de Montreynaud, était « soulagée » de l’avancée de l’enquête, mais « attristée et médusée » du mobile pour lequel le Stéphanois a été abattu. Une simple cigarette refusée sur fond d’alcool. Un dossier d’instruction a donc été ouvert.

Huit personnes (2 hommes et 3 femmes) ont été interpellés cette semaine à Grenoble et en Savoie. Si les trois femmes ont été relâchées, les deux jeunes hommes ont été mis en examen et écroués selon cette même source. La famille de la victime attend désormais un procès rapide et n’hésitera pas à faire retenir la préméditation si cette-dernière peu-être retenue. Car la victime a été poursuivie sur une dizaine de kilomètres dans la périphérie de Lyon, et la course-poursuite a connue sont issue fatale dans le 7è arrondissement de Lyon, près du Pont-Pasteur. Cette source nous indique espérer que les auteurs soient « condamnés à la hauteur de leur geste », car c’est « une vraie scène de far-west » qui s’est tenue cette nuit là, d’octobre 2017.

Journaliste