Suicide d’une détenue de la prison de La Talaudière

la-talaudiere-537x302

Une détenue du centre pénitentiaire de La Talaudière s’est donnée la mort par pendaison dans la nuit de dimanche à lundi. Cette jeune femme de 23 ans a été retrouvée sans vie dans sa cellule lors d’une ronde des surveillants de l’établissement.

L’autopsie de cette jeune femme qui, d’après les premiers éléments de l’enquête, s’est donnée la mort par pendaison aura lieu jeudi à l’Institut médico-légal de Saint-Etienne.

Cette détenue purgeait une peine de huit années d’emprisonnement. Une condamnation avait été prononcée le 9 octobre dernier à son encontre, elle a été reconnue coupable de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Le 1er avril 2016, elle avait tué son père, un chef de chantier de 41 ans, gitan d’origine espagnole, d’une balle dans la nuque dans un contexte de violences intra-familiales.

Journaliste
Infos après-midi