Toulouse 2-3 ASSE : Géants Verts !

Cabella et Diony sont buteurs ce soir, au Stadium de Toulouse. Les Verts enchaînent en cette fin septembre.
crédit photo : asse.fr

Victoire de prestige ce soir sur la pelouse du Stadium pour les Verts. Certes, les hommes de Jean-Louis Gasset ont profité de trois énormes erreurs défensives pour marquer, mais les Verts ont globalement maîtrisé le rythme de cette rencontre. La saison est officiellement lancée après la victoire d’il y a 3 jours face à Caen.

Diony a vaincu le signe indien

Les Verts entraient de manière un peu discrète dans le premier quart d’heure, mais le milieu de terrain renforcé avec KMP – Mvila – Diousse sur la même ligne, permettait à Cabella et Nordin de se balader sur toute la ligne d’attaque. Et c’est bien Loïs Diony qui se procurait la première occasion, sur un ballon servit au premier poteau, mais sorti en corner de manière in-extremis par Jullien. Le TFC qui avait une occasion en or d’ouvrir la marque sur un coup-franc plein de malice de Bostock, joué à ras de terre pour Leya Iseka, qui buttait sur un Ruffier sur ses appuis. Et dans la minute suivante, les Verts décollaient au score. Diony profitait d’une erreur d’appréciation de Jullien sur une ouverture de Gabriel Silva. Le n°9 des Verts enchaînait parfaitement en lobant Reynet, puis en poussant le ballon dans le but vide (0-1, 23′). Les Verts maîtrisaient leur sujet jusqu’à la pause et revenaient aux vestiaires avec cet avantage.

Le Show clownesque de Reynet et Jullien

Mais en seconde période, ce sont bien les Toulousains qui s’installaient dans le camp stéphanois. Après une nouvelle occasion de Diony (48′), c’est la jeune sentinelle Ibrahim Sangaré qui voyait sa tête s’échouer sur la transversale (54′). Le TFC tout près de rompre sur la double occasion de Diony – qui reprenait fort dans le dos de Jullien au premier poteau – puis la frappe astucieuse de Diousse (sur le filet au-dessus de la cage de Reynet). Mais à force de reculer, les Verts allaient rompre, sur un centre de Dossevi, repris par Max Gradel, qui avait tout le loisir d’ajuster Ruffier suite au marquage très lâche de Gabriel Silva (1-1, 63′). Tout était à refaire se disait-on alors, et pourtant le portier toulousain Reynet allait en décider autrement. Sur un dégagement à ras de terre totalement raté, Sangaré glissait et laissait le champ libre à Selnaes et Cabella de reprendre l’avantage (1-2, 66′). Puis les Verts s’envolaient sur une ouverture de Selnaes, sur laquelle Jullien et Reynet se trouaient totalement, et permettait à Salibur de prendre le large (1-3, 75′). Mais ils se laissaient griser par ce succès, et Durmaz rappelait qu’il ne fallait pas sous estimer le TFC, en logeant son ballon dans le petit filet intérieur de Ruffier (2-3, 79′). Le portier stéphanois allait même devenir le héros en sortant une parade de très haute volée sur une tête à bout portant de Sangaré (92′).

Avec 6 points pris en 3 jours, les Verts entrent dans les standards des belles promesses affichées cet été. Ils montent même très provisoirement sur le podium de la Ligue1 – en attendant les matchs de demain. Reste à valider tout cela dès vendredi soir, dans le Chaudron contre Monaco (20h45).

Cabella et Diony sont buteurs ce soir, au Stadium de Toulouse. Les Verts enchaînent en cette fin septembre. crédit photo : asse.fr

Journaliste