Un arsenal découvert au fond d’un bar à Saint-Etienne

photo ACTIV RADIO - Le bar où les armes ont été sasies, rue Emile-Loubet à Saint-Etienne

C’est une saisie impressionnante qui a été réalisée par les douaniers, à Saint-Etienne, la semaine dernière. On ne l’apprend que ce mercredi, mais un établissement de débit de boisson du quartier de Tarentaize abritait un véritable arsenal.

4 armes, deux gilets par balle et de très nombreuses munitions

Pas moins de 4 armes étaient dissimulées dans deux dépendances de l’établissement rue Emile Loubet, le 20 juin dernier. Parmi lesquelles, un fusil d’assaut de type « Kalachnikov » et son chargeur approvisionné ; un fusil à pompe de calibre 12, un fusil de chasse, et une arme de poing semi-automatique, de calibre 22LR, avec de nombreuses munitions et des gilets par balle. L’exploitant a rapidement nié la propriété de ces armes, ne reconnaissant que le fait d’avoir été approvisionné de 64 cartouches de cigarettes de contrebande. Une version qui n’a pas convaincue les enquêteurs, qui ouvert une information judiciaire et l’ont placé sous mandat de dépôt, vendredi dernier.

L’homme de 39 ans est très défavorablement connu de la Justice pour avoir été condamné à 6 reprises, dont 3 fois pour trafic de stupéfiants. Mais ce qui interpelle, c’est que cet exploitant de l’établissement était sous le coup d’un contrôle judiciaire avec interdiction de séjourner dans la Loire. L’homme a passé 2 ans en détention provisoire, pour vol à main armée, arrestation et séquestration au Tribunal de Grande Instance de Clermont-Ferrand, et pour lequel le il est en attente de jugement. Il a été mis en examen, notamment pour détention d’un dépôt d’armes et encourt 10 ans de prison.

photo ACTIV RADIO - Le bar où les armes ont été sasies, rue Emile-Loubet à Saint-Etienne

Journaliste