Un sérieux coup dur pour l’emploi en région stéphanoise

photo ACTIV RADIO

Plus de 300 salariés de l’imprimeur Loire Offset Titoulet et de l’entreprise textile Cheynet & Fils vont être licenciés dans les prochaines semaines, avec la disparition de ces deux entreprises industrielles de la région stéphanoise.

Fin d’activité pour Titoulet, le même sort pour Cheynet

Le tribunal ce commerce de Saint-Etienne a prononcé mercredi après-midi la cessation définitive d’activité de l’imprimerie de La Talaudière, en liquidation judiciaire, qui compte 133 salariés. Le licenciements des salariés, dont une partie bloque et occupe le site depuis le 8 mars à l’appel d’une intersyndicale CGT-CFDT, devrait intervenir à compter du 10 avril.

A Saint-Just-Malmont en Haute-Loire, les 180 salariés du fabricant de tissu élastique pour la lingerie-corsetterie Cheynet & Fils ont appris mercredi matin qu’aucun candidat ne s’est manifesté lors d’une troisième et ultime tentative de cession depuis sa mise en liquidation le 5 décembre dernier.

La CGT a lancé mercredi soir « un appel pour que d’éventuels repreneurs industriels se fassent connaître d’ici l’arrêt définitif d’activité, qui doit être prononcé lors de l’audience fixée le 2 avril devant le tribunal de commerce de Lyon ».
« On n’a pas fait de grève, les salariés ont continué à travailler pour montrer leur abnégation et la direction n’a même pas été capable de trouver un repreneur »,
a déclaré mercredi soir Joël Jasserand, le délégué syndical CGT de l’entreprise dont l’effectif a déjà été divisé par 2,5 au cours des deux dernières décennies.

photo ACTIV RADIO

Rédacteur en chef
Infos matinée