Une affaire de pédopornographie à La Ricamarie

IMG_8663

Un employé de la médiathèque Jules Verne, âgé de 36 ans, a été arrêtéla semaine dernière pour agressions sexuelles et détention d’images pédopornographiques, selon le Procureur de la République de Saint-Etienne qui s’est exprimé ce mardi après-midi sur cette affaire. Il a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Les enquêteurs sont remontés jusqu’à son adresse IP

L’enquête est menée par le groupe central des mineurs victimes, basé à Nanterre (région parisienne) et la Police Judiciaire. Les enquêteurs sont remontés jusqu’à l’adresse IP du suspect comme l’explique le procureur de la république, André Merle :

Le nombre d’enfants victimes pas encore déterminé

Interpellé le 13 mars dernier, cet individu qui travaillait à la médiathèque de La Ricamarie a tout d’abord nié les faits jusqu’à être confronté aux preuves des enquêteurs, et d’avouer tout en minimisant. Le procureur de la république nous décrit cet individu comme perturbé depuis l’âge de 13 ans

Le juge d’instruction a ordonné des expertises psychiatrique et psychologique. A l’issue de la garde à vue, l’homme a donc été déféré au parquet de saint Etienne, présenté à un juge d’instruction, mis en examen et incarcéré suite à la décision du juge des libertés et de la détention. On ignore pour l’instant l’identité de ces enfants ni même le nombre de victimes. Les investigations se poursuivent.

A la médiathèque de La Ricamarie, les personnels sont sous le choc. Personne n’a souhaité commenté cette affaire.

 

Journaliste