Une ligne ferroviaire en soutien de la future A 45 ?

TER

Et si l’A 45, future autoroute qui doit relier Saint-Étienne à Lyon, était doublée d’une ligne ferroviaire. C’est l’idée défendue, ce jeudi, par le Laboratoire social d’action, d’innovation, de réflexion et d’échanges (Lasaire) basé à Saint-Étienne, dans La Tribune – Le Progrès (1). Un projet qui s’appuie sur un constat très simple: l’A 47 comme l’actuelle ligne TER qui relie les deux villes est saturée à certaines heures. « Le projet A 45 doit être utilisé différemment et être transformé au profit d’un nouveau projet d’axe multimodal Saint-Étienne / Lyon », déclare André Stimamiglio, ex-agent SNCF et membre de Lasaire, dans le quotidien régional.

C.M.

Édition La Tribune – Le Progrès du jeudi 24 mai