Une navette autonome et sans conducteur dans la Loire

Navya

Vous l’avez peut-être testée le 14 septembre à la Cité du Design à Saint-Etienne… Une navette autonome et sans conducteur présentée par Car Postal Loire. L’opérateur de transport en a fait l’acquisition et surtout développe le produit sur le territoire français. Cette petite technologie, on la doit à une start-up composée essentiellement d’ingénieurs, Navya basée dans le Rhône. Ce véhicule 100% électrique d’une capacité de 15 places, une sorte de minibus, se veut complémentaire des autres modes de transport comme les bus. Pour l’instant, elle est commercialisée essentiellement dans des circuits fermés comme les zones industrielles, les parcs d’attractions, hôteliers ou les campus. L’avantage : il n’y a pas d’autorisation contrairement à la voie publique. Mais à terme, le but est de mettre en place des déploiements réguliers et « révolutionner » la mobilité en ville. Diego Isaac, responsable du marketing chez Navya :

« Une conduite douce et soft où la perception de l’environnement est importante »

Des capteurs propres à la détection

Comment ça marche ? Il y a plusieurs types de technologies sur ce véhicule intelligent : la base GPS pour se repérer,  les capteurs pour créer la carte et détecter les obstacles, des caméras qui analysent la situation. En bref, une combinaison qui permet d’évoluer dans tous les environnements. Pour l’instant, seul Lyon et Bordeaux teste cette navette autonome. Car Postal Loire commercialise 4 exemplaires à Sion, en Suisse, à titre d’expérimentation. L’entreprise est en discussion avec de gros industriels et vient de répondre à un appel d’offre de l’armée. 

 

 

 

 

Journaliste
Chroniqueuse