URGENT / Attentats à Paris : les candidats suspendent leur campagne

Le Président PS de Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne / Photo Activ Radio

L’horreur a frappé Paris ce vendredi soir. 6 attaques simultanées ont eu lieu dans les 10, 11ème arrondissements de Paris et aux abords du stade de France. Le bilan provisoire fait état de 120 morts, 200 blessés dont 80 graves.  8 assaillants ont été tués dont 3 au Bataclan. Cette salle de spectacle est le site le plus touché. Les tueurs ont ouvert le feu sur les spectateurs, s’en est suivie une prise d’otage qui a duré 3 heures.  La police a donné l’assaut vers minuit et demi…

Le Chef de l’Etat a décrété l’Etat d’urgence sur tout le territoire. Les contrôles aux frontières sont rétablis. Tous les voyages scolaires sont annulés sur l’ensemble du territoire français.  Ecoles, musées, lieux publics sont fermés en Ile de France. 1 500 militaires y sont mobilisés.

Premières réactions en région

Le Président de la région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne a été l’un des premiers à réagir ce vendredi soir, à l’issue d’une réunion publique qu’il tenait à Saint-Etienne. Le candidat socialiste en Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de suspendre sa campagne « jusqu’à nouvel ordre ». « Par respect pour ceux qui sont tombés, victimes de ces actes de barbarie, j’ai demandé immédiatement à mes équipes de suspendre la campagne électorale. », écrit Jean-Jack Queyranne dans un communiqué. Même position pour l’ensemble des candidats : Laurent Wauquiez (Les Républicains), Cécile Cuckierman (PC), Jean-Charles Kolhlaas (Le Rassemblement), Marine Le Pen pour les candidats frontistes.

 

Autre réaction sur Twitter, celle du député PS de la Loire, Régis Juanico

Le communiqué de Gaël Perdriau :

« Notre pays est une nouvelle fois frappé lâchement par les ennemis de la liberté et des valeurs qui fondent notre République.
Aujourd’hui, la France pleure ses morts, et nous devons montrer que notre détermination à combattre la barbarie reste intacte.
En cette heure tragique mes premières pensées, ainsi que celles de tous les Stéphanois, vont aux victimes de ces actes ignobles et à leurs familles.
Le président de la République vient de proclamer l’état d’urgence sur le territoire national.
Monsieur le Préfet de la Loire doit déterminer dans les prochaines heures, l’ensemble des mesures à prendre pour assurer la sécurité des habitants et des lieux sensibles.
Bien entendu, en fonction de ces dispositions, l’ensemble des services municipaux sera mobilisé afin d’apporter tout son concours au dispositif mis en place par l’Etat et contribuer à la sécurité des Stéphanois.
Dès à présent, j’invite l’ensemble des Stéphanois, dans le calme, à la plus grande vigilance et à se montrer respectueux des obligations découlant de l’instauration de l’état d’urgence afin de faciliter le travail des forces de l’ordre ».

 

Le Président PS de Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne / Photo Activ Radio

Rédacteur en chef
Infos matinée