Villemontais : la piste du suicide privilégiée après la mort d’une sexagénaire à son domicile

GENDARMERIE
MàJ – 17h10

Dans le Roannais, la piste du suicide est privilégiée après la mort par strangulation d’une sexagénaire. Elle a été retrouvée sans vie, par son mari, à leur domicile à Villemontais. Elle avait une ceinture autour du cou.

Gardes à vue du mari et du fils levées

L’autopsie pratiquée ce vendredi matin a permis de lever les doutes : il n’y a pas de traces de coups, ni de traces montrant que la victime aurait pu se défendre à un moment. C’est ce qu’a précisé le procureur de la République de Roanne, Eric Jallet, qui a évoqué « un contexte familial particulier ». La garde à vue du mari a été levée vendredi après-midi. Celle du fils, âgé de 37 ans, avait elle aussi été levée un peu plus tôt. Ce dernier souffre de troubles autistiques et il a été placé dans une unité psychiatrique.

VILLEMONTAIS

Journaliste
Chroniqueuse