Violences à l’égard des forces de l’ordre : Cinieri réclame plus de fermeté

Le député Dino Cinieri au micro d' ACTIV RADIO / Photo ACTIV

Le député (LR) de la Loire, Dino Cinieri, a interpellé ce mardi après-midi le Premier ministre lors de la séance des questions au gouvernement.

L’élu de l’Ondaine est revenu notamment sur le cas de cet homme qui a foncé avec sa voiture dans le commissariat de Firminy la semaine dernière. Et plus largement, sur les violences régulières à l’égard des policiers et gendarmes. Dino Cinieri a voulu savoir ce qui est prévu dans le cadre de la réforme pénale, demandant plus de fermeté lorsque les agressions sont commises à l’encontre les forces de l’ordre et de sécurité.

« La seule réponse, c’est zéro impunité pour les délinquants », estime le Garde des Sceaux

En guise de réponse, le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas n’a pas voulu aller sur le terrain sur lequel voulait l’emmener le député ligérien

La réponse du Garde des Sceaux n’a pas plu à Dino Cinieri, qui estime qu’elle est « dépourvue de toute compassion pour les policiers ».  Le député de la Loire précise qu’il n’a pas voulu faire pression « sur l’appareil judiciaire » mais simplement « relever un certain nombre de manquements ».

Le député Dino Cinieri au micro d' ACTIV RADIO / Photo ACTIV

Rédacteur en chef
Infos matinée