Violences aux femmes : le self-défense en vogue à Saint-Etienne et dans la Loire

self_defense_

Le gouvernement dévoilait vendredi son 5ème plan national de lutte contre les violences faites aux femmes. 125 millions d’euros seront consacrés à cette cause pour les trois années à venir. Pour prévenir une éventuelle agression, certaines femmes ont adopté le self-défense. Dans la Loire, c’est un succès. Zoom sur ce sport de plus en plus en vogue.

Un sport physique

Grégory prof sur l’agglomération stéphanoise et dans la Plaine du Forez s’inspire du Krav-Maga, une discipline de combat, pour enseigner le self-défense. En 3 ans, son cours est passé de 5 élèves féminines à une quarantaine. « Elles ont généralement besoin d’extérioriser leur peur. Voilà pourquoi elles frappent beaucoup à l’entrainement. On leur apprend les techniques de défense comme les pointes dans la gorge ou dans les yeux dans un but : partir en courant ».

Dans la Loire, la discipline se développe avec un large choix de cours à Saint-Etienne mais aussi Firminy, Savigneux, Saint-Chamond.

Journaliste
Chroniqueuse