25 ans après, des plaintes contre un prêtre accusé de pédophilie dans le Roannais

Dans le Roannais, des faits graves remontent à la surface et le diocèse de Lyon, auquel les paroisses de Roanne appartiennent, s’en serait bien passé. Plusieurs journaux locaux évoquent des faits de pédophilie commis par un prêtre il y a plus de 25 ans.

Les faits remontent à la fin des années 80 et au début des années 90 et mettent en cause un prêtre septuagénaire bien connu au Coteau notamment. Il est accusé d’agressions sexuelles sur plusieurs mineurs, commises lors de camps de scouts dans la région lyonnaise. Si ces faits remontent à la surface, c’est que des plaintes ont été déposées par plusieurs victimes aujourd’hui âgées d’une trentaine d’années.

Le diocèse de Lyon contraint de communiquer

Mais des questions se posent. Les autorités religieuses étaient-elles au courant depuis longtemps ? Y a-t-il eu volonté d’étouffer l’affaire ? Le diocèse de Lyon s’est en tout cas vu contraint de communiquer sur le sujet. Nos confrères de La Tribune de Lyon affirment même que les autorités religieuses auraient voulu court-circuiter une enquête qu’ils menaient depuis plusieurs semaines sur le curé incriminé. Vendredi dernier, le cardinal Barbarin publiait sur le site du diocèse un communiqué dans lequel il dit apprendre « avec gravité » le dépôt de plusieurs plaintes, tout en condamnant « sans réserve des actes qui ont atteint des jeunes dans leur vie intime ».

Le prêtre mis en cause a aujourd’hui été relevé de toute fonction pastorale et s’est installé dans la région lyonnaise. Nos confères de La Tribune / Le Progrès avaient suivi sa toute dernière messe célébrée au Coteau le 30 août dernier… Un départ du Roannais qui n’était pas visiblement qu’une simple mutation.

Au total, une vingtaine d’enfants pourraient avoir été victimes des agissements de ce prêtre il y a plus de 25 ans.

Rédacteur en chef
Infos matinée