Dénonciation calomnieuse : le Maire de Saint-Just-en-Chevalet relaxé

Tribunal de Roanne // Image du site de la Cour d'Appel de Lyon

L’élu était jugé début mai devant le tribunal correctionnel de Roanne pour dénonciation calomnieuse. Le jugement a été rendu ce mardi. L’élu a été relaxé.

 500 euros d’amende

4 mois de prison avec sursis avait été requis à l’encontre de Pascal Poncet le Maire de Saint-Just-en-Chevalet. Il comparaissait le 4 mai dernier au tribunal correctionnel de Roanne pour dénonciation calomnieuse et conduite en état d’ivresse manifeste.

Les faits eux remontent au 4 décembre dernier. Pascal Poncet affirme avoir été victime d’une altercation avec un groupe de 3 à 4 jeunes dans sa commune. Il aurait été blessé par deux d’entre eux. Il avait alors déposé plainte.

Mais à l’audience, des témoins affirment que l’élu se serait en fait blessé tout seul lors d’une soirée arrosée. Il serait tombé à plusieurs reprises.

L’avocat de la défense a lui plaidé pour la relaxe. L’élu a finalement été relaxé ce mardi. Quant à la conduite en état d’ivresse manifeste, il devra payer une amende de 500 euros.

Tribunal de Roanne // Image du site de la Cour d'Appel de Lyon