Après deux années de crise, le secteur du bâtiment reprend des couleurs timidement dans la Loire

btp-photo

Le secteur du bâtiment reprend des couleurs mais timidement. La reprise de l’activité amorcée en 2016 devrait se poursuivre cette année grâce aux projets à venir comme le centre commercial Steel ou la 3ème ligne de tramway et l’A45 à plus long terme. Les professionnels restent malgré tout en alerte concernant les logements neufs. Le point complet avec la fédération du BTP de la Loire.

1 700 postes supprimés depuis 2010

Après deux années dramatiques pour le secteur en raison notamment d’une législation défavorable, des baisses des dotations de l’Etat et du renouvellement des élus, les entreprises ligériennes sont en meilleure santé. +10% de l’activité depuis début 2016. L’intérim repart à la hausse mais ne se traduit pas, pour l’instant, en création d’emplois. 2016 a vu la disparition de deux poids lourd : Socotra et Montmartin dans la Vallée du Gier soit 120 emplois au total. Le bâtiment reste un pourvoyeur d’emploi selon Thierry Vidonne, président de la fédération de la Loire : « très peu de jeunes sortant de formation sont sans travail ».

La rénovation plutôt que du neuf

Petite particularité du département de la Loire : l’activité se concentre sur les logements à rénover. Il y a énormément d’habitation vacante. Au niveau national au contraire, les logements neuf fleurissent. Par ailleurs, un travail de fond est mené auprès des maîtres d’ouvrage pour assurer certaines garanties aux entreprises du territoire. 12 chartes de bonnes pratiques ont été signées.

Le secteur du bâtiment compte 4 600 entreprises et 16 000 salariés dans la Loire.

Journaliste