A45 : et maintenant, la Région ?

Le siège de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon / Photo DR

Après le Département de la Loire et Saint-Etienne Métropole, la Région Auvergne-Rhône-Alpes doit se prononcer à son tour ce jeudi sur le financement de l’A45, la nouvelle autoroute entre Saint-Etienne et Lyon… Laurent Wauquiez a promis de mettre sur la table autant que les deux autres collectivités. On peut le dire, c’est une bonne nouvelle pour Gaël Perdriau et Bernard Bonne.

 

Le plus dur reste à faire pour Wauquiez

C’est une bonne nouvelle car cet engagement de la Région, s’il venait à être confirmé, permettrait de couper la poire en trois parts égales… Environ 132 millions d’Euros pour chaque collectivité. Avant les élections régionales, on le rappelle, la région n’était pas du tout prête à mettre la main au porte-monnaie…

Saint-Etienne Métropole et le Département de la Loire auraient alors dû s’engager sur plus de 200 millions chacun. Mais attention, le plus dur reste à faire pour le président de région Laurent Wauquiez… Convaincre les élus. Plus précisement ceux du Rhône, y compris ceux de sa majorité. Et ça, Bernard Bonne, le président du Conseil départemental de la Loire l’a bien compris. En cas de rejet, il a prévu de faire revoter une délibération sur le sujet.

Une chose est sûre, tous les élus ligériens ne voteront pas en faveur du financement pour l’A45… quelques exemples. Au PS, le Forézien Johann Cesa ou la Roannaise Marie-Hélène Riamon voteront contre. Le groupe FN se prononcera contre également.

Le siège de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon / Photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée