A45 : l’appel d’offres arrive à terme

Le projet ne date pas d’hier et c’est une étape importante qui s’achève ce mardi … L’appel d’offres lancé en début d’année pour la réalisation de la future A45 entre Lyon et Saint-Etienne se termine. Désengorger l’actuelle A 47, obsolète et accidentogène, voilà l’objectif de la future A45 entre Lyon et Saint-Etienne. Ce serpent de mer commence à dater mais il devrait enfin voir le jour… Lors d’un déplacement dans la Loire, en octobre 2013, François Hollande avait alors promis que la nouvelle liaison verrait le jour. Lancé en février dernier, l’appel d’offres arrive donc à terme. Bouygues, Vinci et Eiffage sont les trois sociétés en lice.

Elles ont eu 8 mois pour communiquer leurs offres techniques et financières . Précisons que le groupe Eiffage exploite déjà l’ensemble des autoroutes de la région via APRR et AREA. La réalisation de cette nouvelle infrastructure à péage est estimée entre 1,2 et 1,8 milliards d’Euros… Une fois l’entreprise connue, reste à savoir si l’Etat et les collectivités suivront : c’est ce que rappelait il y a quelques jours la préfète de la Loire, Fabienne Buccio. Le groupe de BTP qui exploitera l’autoroute ne sera pas retenu avant au moins un an et demi. Autant dire que l’ouverture de la nouvelle A45 n’est pas pour tout de suite.

Rédacteur en chef
Infos matinée