Affaire PPDA : l’enquête classée sans suite par le Parquet de Nanterre

Photo Twitter PPDA

8 plaintes pour viol ont été déposées à l’encontre du journaliste. 

L’enquête pour viol qui visait Patrick Poivre d’Arvor, classée sans suite. Décision prise par le Parquet de Nanterre qui a estimé qu’il y avait prescription ou insuffisance de preuves.

8 femmes avaient porté plainte contre le journaliste et notamment l’écrivaine Florence Porcel qui lui reprocher d’avoir eu un rapport sexuel non-consenti en 2004.

Le journaliste a toujours nié les faits reprochés, il a parfois reconnu certains faits mais a nié une quelconque contrainte.

Photo Twitter PPDA