Affaire Toinon : le procès en appel s’est ouvert à Lyon

Photo d'illustration - Justice / DR

C’est une affaire qui a secoué la Loire il y a un peu plus de 5 ans… Le procès en appel de l’affaire Toinon s’est ouvert ce matin aujourd’hui au Palais de justice de Lyon. Les faits remontent au 15 juillet 2010 à Saint-Galmier.

Une femme de 58 ans, Annie Toinon était découverte morte, assassinée dans son lit à coups de barre de fer. Les soupçons se sont rapidement portés sur les deux fils adoptifs de la victime : Johan et Aurélien aujourd’hui âgés d’une trentaine d’années.  Ils ont été acquittés en février 2014 par la cour d’Assises de la Loire à Saint-Etienne, faute de preuves tangibles de leur culpabilité. L’avocat général avait pourtant requis entre 15 et 20 ans de réclusion.

Qui a tué Annie Toinon ?

Nous avions contacté l’un des avocats de Johan et Aurélien après que le ministère public a décidé de faire appel du verdict. Depuis, la ligne de défense n’a pas changé. Pour maître Marion Vincent-Girod, ce second procès n’apportera rien de plus que le premier

Johan et Aurélien comparaissent libres. Ils sont jugés pour assassinat.

Pour les parties civiles, et notamment Bernard Toinon le mari de la victime, ce second procès est attendu comme celui qui fera enfin la lumière sur les circonstances de la mort d’Annie Toinon. Les débats sont prévus pour durer jusqu’au 26 février.

Photo d'illustration - Justice / DR

Rédacteur en chef
Infos matinée