Agression d’un enseignant à l’université de Saint-Etienne, indignation de la Présidente

L'Université Jean-Monnet à Saint-Etienne / DR

La Présidente de l’Université Michèle Cottier Jean-Monnet à Saint-Etienne se dit indignée après l’agression d’un professeur jeudi… Michèle Cottier a réagi ce vendredi matin par la voie d’un communiqué.

Les faits se sont déroulés dans un couloir du campus Tréfilerie… Un enseignant sort de sa salle de cours pour demander à un groupe de faire moins de bruit. En réponse, il se fait bousculer et frapper. Les étudiants sont intervenus et ont mis en fuite les membres du groupe en question. Selon les premiers éléments, il n’agit pas d’étudiants. Une plainte été déposée et les identifications sont en cours, précise la police.

Des mesures immédiates

La présidente Michèle Cottier a donc fait part de son « indignation » et de celle de tout le personnel enseignant… Un plan d’action pour le contrôle d’accès par badge sur le site Tréfilerie va être mis en place. Seules les personnes titulaires d’un badge pourront alors pénétrer dans les locaux. Il va donc y avoir des travaux.
En attendant, dès lundi prochain, aux côtés des personnels de l’université, de vigiles de sécurité seront présents dans les locaux pour mettre fin aux incivilités et dégradations et contrôler les accès aux bâtiments. Parallèlement l’université travaille en concertation avec la mairie de Saint-Etienne afin d’équiper la voie publique du site de Tréfilerie de trois caméras de vidéo-protection.

L'Université Jean-Monnet à Saint-Etienne / DR

Rédacteur en chef
Infos matinée