Andrézieux-Bouthéon : 50 000 euros d’amende requis contre le fondateur de SNF

Photo Wikipedia

Le fondateur de l’entreprise basée à Andrézieux-Bouthéon était jugé ce jeudi à Saint-Etienne. 

Il comparaissait pour exercice illégal de la profession de pharmacien et de médecin, le fondateur de SNF, René Pich était jugé ce jeudi au tribunal correctionnel de Saint-Etienne.

Il est soupçonné d’avoir acheté de la chloroquine sur Internet, en provenance de l’étranger, puis de les avoir proposé à ses salariés en cas de contamination au COVID, lors du premier confinement. L’affaire était remontée jusqu’à l’inspection du travail qui avait fait un signalement. René Pich lui a plaidé la bonne foi.

Le Procureur de la République a requis 50 000 euros d’amende. Le jugement a été mis en délibéré au 2 septembre prochain.

Photo Wikipedia