ASSE 2-2 Metz : Perrin cache la misère

15380543_1293446267344062_1046118303884395691_n

En égalisant à la 95ème par le capitaine Perrin, l’ASSE a sauvé les apparences et pris un point à domicile contre le 16ème du classement de ligue 1. Un point bien insuffisant face à un tel adversaire mais qui a vu le match est apte à dire que ça aurait pu être pire, bien pire. Menée dès la 1ère minute sur un superbe but de Sarr, l’ASSE a fourni une première période indigente, ne menaçant jamais le portier messins hormis dans les 5 dernières minutes.

Revenu des vestiaires avec de bonnes intentions, Saint-Etienne égalisait par Béric (servi par Perrin, encore lui), le Slovène réalisait un très bel enchainement prometteur dans la surface pour tromper Didillon.

Mais Metz qui ne joue pas comme une équipe de bas de tableau poursuivait son effort et était récompensé par un but de Falette à la 67ème. Metz frôlait même le K.O quand N’Guette se jouait de la défense pour battre Ruffier mais… Perrin sauvait sur sa ligne !

« Une statue pour Perrin »

Les Verts en panne de réaction se montraient mollement volontaires avant que Perrin de vienne limiter la casse au bout du temps additionnel. Une prestation qui poussait Philippe Hinschberger, le coach messin à proposer  » « Une statue pour Perrin » .

Reste que Saint-Etienne n’a pas montré un visage d’européen, pas même celui d’une équipe de première moitié de classement.

Les réactions d’après-match:

Le best-of du match

Journaliste
Commentateur sportif