ASSE : l’ancien coach des Verts Pascal Dupraz prend la parole

Photo Activ Radio

L’ancien entraineur des Verts s’est exprimé auprès du journal Le Parisien. 

Après une dizaine de jours de silence, il prend finalement la parole dans les colonnes du ParisienPascal Dupraz affirme vouloir que « son message soit clair » mais ne veut pas « régler ses comptes ».

« Les dirigeants m’ont demandé de ne pas me rendre en conférence de presse d’après-match »

Une prise de parole alors que le silence des joueurs, des dirigeants et du coach à l’issue des barrages et que des incidents étaient en cours dans et en dehors du Chaudron ont irrité bon nombre de supporters. Sur le sujet Pascal Dupraz est clair : « les dirigeants m’ont demandé de ne pas me rendre en conférence de presse d’après-match ».

Pascal Dupraz est clair, il assume l’échec pour maintenir l’ASSE en Ligue 1. En cause notamment selon lui : un effectif avec beaucoup de jeunes joueurs mais aussi avec des joueurs qu’il a fallu ménager en raison de blessures. L’ancien entraineur affirme toutefois avoir toujours été soutenu par le staff au-dessus de lui et par les dirigeants.

Des menaces 

En revanche, l’ancien coach affirme qu’il n’a pas été question de prolonger chez les Verts :  » J’avais décidé de partir après la défaite à Lorient le 8 avril (défaite des Verts 6/2 ndlr) ».

Après le match, des supporters nous ont suivis (…) on m’a demandé d’aller parler à la trentaine de types présents. L’un d’eux m’a hurlé à dix centimètres du visage : « Espèce de bouffon ! T’as intérêt à maintenir le club sinon on te fume. » Cette menace de mort, ça a été le déclic pour quitter le club. J’ai compris que je n’irais pas plus loin que le 30 juin ici, maintien ou pas.

Pascal Dupraz a par ailleurs condamné les incidents qui se sont produits dans le Chaudron à l’issue des barrages : « c’est inacceptable ».

Photo Activ Radio