Avant ASSE-Amiens : rester invaincus avant la trêve internationale

crédit photo : asse.fr

Les Verts disputent déjà leur quatrième match de Ligue 1 ce dimanche, face à Amiens, dans le Chaudron. Certainement la rencontre la plus importante de cette période estivale, car elle devra valider le bon début de saison pratiqué par les hommes de Jean-Louis Gasset.

4 des 5 recrues dans le groupe

Ca y est, on va pouvoir respirer et travailler plus sereinement du côté de Jean-Louis Gasset. Le mercato est terminé et si la période est excitante pour les supporters, elle est souvent usante et surtout empreint d’incertitude pour les coach, qui se languissent de voir arriver le 31 août à minuit. Cet été, la moisson a été bonne, avec les prolongations de Debuchy et KMP, et les arrivées de Cabella, Khazri, Kolo et Salibur (prêt sans option d’achat). Le jeune Honorat a lui aussi signé, mais aussitôt prêté à Clermont. Ce qui veut dire que 4 des 5 recrues (que l’on espère être aussi des renforts) ont été retenues dans le groupe mis en place pour accueillir Amiens. Et l’objectif sera évidemment de prendre les 3 points pour ce deuxième match à la maison. Les deux matchs nuls rapportés de Strasbourg et Montpellier, ont été, avec le recul, peu spectaculaire, mais diablement efficaces sur le plan comptable et de l’état d’esprit. Car ces deux rencontres se sont disputées dans des conditions difficiles (à 10 contre 11 dès la 18è minute en Alsace, et sur un terrain plus que compliqué à Montpellier). Avec une victoire, ce dimanche, les Verts comptabiliserai 8 points en 4 matchs, ce qui fait une moyenne de 2 points par match, et sur une saison, 76 points, ce qui placerait les Verts à une place européenne si on se base sur le classement de la saison dernière.

Amiens arrive en conquérant

Mais avant de se lancer dans des calculs hypothétiques, n’oublions pas que les Picards ne viendront pas en victime consentante dans le Chaudron. Ils seront certainement animés d’un esprit de revanche après le 3-0 encaissés le 19 août 2017, ici-même. Mais doivent aussi entretenir les espoirs qui sont nés de la victoire écrasante 4-1, la semaine dernière contre Reims, et par le mercato plus qu’alléchant qu’il viennent de boucler. Car sur le papier, leur plus gros coup de la semaine, se nomme Ganso. Le brésilien de 28 ans, était destiné à devenir le futur de la sélection auriverde, lorsqu’il avait remporté la Copa Libertadores avec Neymar, lorsqu’ils évoluaient à Santos (saison 2011). Paulo Henrique Ganso s’est perdu en chemin par rapport à son illustre collègue, mais il vient à Amiens dans l’idée du challenge de la dernière chance. Et si Ganso n’est pas dans le groupe ce dimanche, les autres recrues Ghoddos, Krafth, Gnahoré et Otero porteront les Picards. Tout comme l’attaquant Moussa Konaté, déjà auteur de trois buts, et qui était visé par les recruteurs stéphanois, à en croire les rumeurs.

 

Les Verts doivent donc l’emporter ce dimanche, dans un stade qui sonnera encore un peu creux avec le deuxième match de suspension du Kop Nord (mais le retour du kop sud). Histoire de passer la trêve dans la sérénité et se préparer activement à affronter le PSG dans 15 jours.

crédit photo : asse.fr

Journaliste