Avant ASSE-SCO d’Angers : retrouver la constance

Rémy Cabella ouvre le score contre Angers.
Crédit photo : asse.fr

C’était le maître-mot utilisé par Jean-Louis Gasset en conférence de presse d’avant : le coach des Verts souhaite davantage de constance de la part de son équipe. L’ASSE reçoit le SCO d’Angers ce dimanche après-midi (17h), avec l’objectif de retrouver 3 points précieux, qui échappent depuis plus d’un mois maintenant.

Une semaine assez perturbée

Mais si les Verts se donnent des objectifs élevés pour cette rencontre, sa préparation n’a pas été de tout de repos. Ou au contraire, il y en a trop eu selon le coach : « Le programme a été perturbé par le report de la rencontre à Nîmes. On avait pas travaillé ou presque lundi et mardi, avec deux séances légères (un brin dictées par la neige également) pour préparer mercredi. Ensuite ça a été une journée avec un repas, une collation et un panier-repas (mercredi). On a repris le travail que jeudi, donc on a travaillé tactiquement et athlétiquement. Espérons que ça porte ses fruits dimanche« . Pas des conditions idéales pour rester dans le rythme. D’autant qu’Angers (éliminé aux tirs aux buts à Guingamp, après avoir fait 0-0), n’a pas joué 120minutes, mais 90, au vu des nouvelles règles de la Coupe de la Ligue, qui abolissent les prolongations. Les Verts devront donc être prêt d’entrée, eux qui se sont fait une spécialité de faire mouche dès la première frappe cadrée, depuis 5 rencontres (depuis Toulouse, le 25 septembre). Cabella (après 34 secondes à Nîmes) et Khazri (4 minutes contre Rennes) ont donné le ton, et surtout, le premier des deux se rappellera certainement de son ouverture du score expresse, en septembre 2017, contre les Angevins, pour ce qui était pratiquement son premier ballon à Geoffroy Guichard (but après 53 secondes. 1-1 au final).

 

Ne pas sous-estimer Angers

Mais attention, car en face, nous n’aurons pas à faire à une victime expiatoire. Certes, les hommes de Stéphane Moulin sont 14è ce dimanche matin, mais cela est essentiellement dû à leur mois d’août calamiteux (3 défaites lors des 3 premières journées, dont une à Paris). Lors des 8 derniers matchs, ils n’ont perdu que deux fois, mais ont surtout été l’une des trois seules équipes à avoir fait tomber le LOSC (1-0, le 1er septembre). Angers s’appuie – comme chaque année – sur un milieu de terrain assez dense, et une bonne assise défensive. Une équipe qui abandonne volontiers le ballon à l’adversaire (19è équipe de L1 dans ce domaine, avec 44%), mais qui sait piquer en contre-attaque. Angers est aussi la quatrième équipe de L1 qui tire le plus au but (derrière Lyon, le PSG et Dijon), preuve supplémentaire de leur capacité à se projeter rapidement et faire vaciller les blocs qu’ils ont en face d’eux.

 

Les Verts sont donc prévenus. S’ils veulent empocher les trois points ce dimanche, il faudra impérativement attaquer ensemble, tout en étant attentif à la transition défensive. Avec cette fois, la capacité à tenir un score. D’autant que l’excuse des blessés ne sera pas là. Après un mois d’absence, Gabriel Silva est de retour dans un groupe de nouveau au complet.

ASSE-Angers, coup d’envoi ce dimanche 4 novembre, dès 17h, et en direct sur Activ, à partir de 16h45.

Rémy Cabella ouvre le score contre Angers. Crédit photo : asse.fr

Journaliste