Avant Nice – ASSE : pas une mince affaire

ASSE/OGC Nice le 5 août à GG - Photo Activ

C’est dans un contexte social et footballistique très particulier que vient se disputer ce match de la 18è journée de Ligue 1 ce dimanche après-midi entre Nice et Saint-Etienne. Un contexte qu’il faudra évacuer pour revenir dans le Forez avec des points. D’autant qu’une seule place et un seul point séparent les deux équipes au classement, à l’avantage des Stéphanois (6è).

Quatre blessés et 2 suspendues côté Vert

Si la situation est brûlante dans le pays, entre la crise des gilets jaunes et un nouvel attentat qui a endeuillé l’Hexagone, les Verts semblent correspondre parfaitement à l’humeur général. L’infirmerie n’a jamais été autant remplie, avec pas moins de 95% de la défense titulaire qui est out (Debuchy, Silva et Subotic), et les deux maîtres à jouer (Cabella, Khazri) qui, à force de ne pas assez retenir leurs nerfs, doivent purger un match de suspension pour 3 cartons reçus en moins de 10 matchs. Autant dire que, si Jean-Louis Gasset ne part pas à la guerre sans les armes, les munitions seront clairement rationnées. Une situation qui ne semble pas effrayer Yanis Salibur, qui a une occasion en or de montrer à son entraîneur, qu’il est conscient qu’il doit faire preuve de régularité pour rester dans le 11 titulaire. Les jeunes aussi seront accompagner par un œil bienveillant, mais lucide sur la chance qui leur est donnée : « Il faut faire prendre conscience aux jeunes joueurs que c’est de l’apprentissage qu’il emmagasine. Ce n’est pas un examen, mais une leçon qu’il faudra savoir réciter » glissait subtilement le caoch en conférence de presse d’avant match. Mais l’efficacité sera également un élément important. Car il ne suffit pas de bien jouer pour gagner un match, puisque les Verts – plutôt convaincants à Lyon et Bordeaux – n’ont ramener aucun point de leurs 2 derniers déplacements.

Un Nice en forme et impérial derrière

En face, la formation niçoise est vraiment imprévisible. Coupable d’un début de saison raté, dont les prémices avaient été criants lors du match amical d’avant-saison à Feurs (les Verts l’avaient emporté 3-0), les Aiglons reverdissent en Automne. Ils viennent de prendre 14 points sur 18 possibles, mais restent surtout sur une impressionnante série de 6 matchs sans encaisser de but, en ayant pourtant joué 3 équipes dans le top 10 des équipes les plus prolifiques. La formation de Patrick Vieira devra pourtant enregistrer une munition de choix – en tout cas sur le papier – puisque l’italien Mario Balotelli, blessé au genou, est contraint de déclarer forfait pour cette rencontre. Il y a donc la place pour faire un résultat à l’Allianz Riviera, où le Gym a déjà perdu à 4 reprises cette saison. Mais pour cela, les Verts devront enfin montrer qu’ils peuvent aussi l’emporter à l’extérieur. Leur dernier, et seul, succès hors de Geoffroy Guichard, remontant au 25 septembre (Toulouse 2-3 ASSE).

C’est donc un match imprévisible qui nous attend ce dimanche. Espérons cependant que les Dieux du Football se penchent sur le sort des Verts, pour ramener un résultat positif, de la Baie des Anges.

ASSE/OGC Nice le 5 août à GG - Photo Activ

Journaliste