La banque alimentaire a besoin de vous ce week-end

img_0190

C’est une tradition le dernier week-end de novembre depuis 33 ans : la grande collecte annuelle de la banque alimentaire. Dans la Loire, plus de 2 000 bénévoles sont mobilisés à l’entrée des 95 grandes surfaces. L’association a besoin de votre générosité pour soutenir plus de 20 000 personnes en situation de précarité.

160 tonnes espérées

L’entrepôt de 1 500 mètres carré situé près du parc Méons est le seul du département. Les 500 palettes d’aliments soigneusement rangées et triées sont ensuite réparties auprès de la cinquantaine d’associations (Croix Rouge, St Vincent de Paul, Asile de Nuit…). Tous les jours, les bénévoles vont chercher dans les grandes surfaces des produits en fin de vie. La collecte annuelle auprès des clients représente un peu moins de 10% de la distribution totale. On espère ce week-end 160 tonnes de denrées, très importantes également qualitativement. Pensez bien sûr aux conserves de légumes, viandes, mais aussi aux petits-déjeuner (café, chocolat, sucre), huile, petits pots bébés, couches, produits d’hygiène…

20 000 bénéficiaires dans la Loire

De part son passé industriel, la Loire est un département sinistré avec plus de 20 000 personnes dans le besoin tous les mois : famille monoparentale, étudiants, chômeurs… « Nous sommes là pour les aider à passer un cap difficile, pour souffler un peu », explique Gérard Ribeyron président. En 2015, c’est plus de 320 000 équivalents repas qui ont été récupérés lors de la collecte.

Gérard Ribeyron président de la banque alimentaire de la Loire :

Journaliste