Bernard Bonne, confortablement réélu à la tête du département de la Loire

IMG_7509

Sans surprise, l’UMP Bernard Bonne a été réélu ce jeudi matin à la tête du département de la Loire. Il devient donc président du Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil Général.

Elu confortablement dans le canton du Pilat dimanche, Bernard Bonne a fait le plein de voix à droite et au centre. Il aura suffi d’un seul tour. Il a obtenu 28 suffrages contre 13 pour la socialiste Arlette Bernard, qui s’est présentée face à lui et 1 vote blanc. Bernard Bonne, 67 ans, est à la tête de l’institution départementale depuis 2008.

Des choix cruciaux à faire dans les prochains mois

Aussitôt réélu, Bernard Bonne a été longuement applaudi par l’assemblée départementale composée désormais d’autant d’hommes que de femmes, parité oblige. Puis, il a pris la parole pendant une quinzaine de minutes. Un discours dans lequel il a martelé que la fiscalité n’augmentera pas malgré la baisse des dotations de l’Etat. Lors de la prochaine séance publique du Conseil départemental, en juin, il sera question des orientations budgétaires des six prochaines années (durée de la mandature, ndrl).

Les conseillers départementaux auront des choix cruciaux à faire notamment sur le financement de l’A45 ou l’avenir de l’aéroport de Saint-Etienne-Loire à Andrézieux-Bouthéon.

Bernard Bonne a annoncé un changement de logo pour le nouveau Conseil départemental, à moindre coût puisqu’il a été créé par le service communication du département. Comme nous vous le révélions il y a quelques semaines, un changement complet de l’identité visuelle sur les façades des collèges et autres bâtiments publics coûterait 2 millions d’Euros. Une somme que le président du Conseil départemental se refuse de dépenser. Le logo sera donc changé progressivement, sur les papiers à lettres pour commencer.

Photo / Bernard Bonne sur le plateau Activ à la Préfecture, dimanche 29 mars 2015