Ce qu’il faut retenir de l’interview d’Emmanuel Macron sur TF1

Capture d'écran

Prise de parole surprise du chef de l’Etat ce mardi soir. Il a répondu à une interview dans le 20h de TF1 pour évoquer la question des vaccins. 

  • Une vaccination d’ici la fin de l’été pour les Français qui le souhaitent

Emmanuel Macron a évoqué la campagne vaccinale, une campagne qui se déroule « au rythme prévu » a-t-il indiqué. Le Président veut aller plus loin et assure que les Français qui le souhaitent pourront se faire vacciner d’ici la fin de l’été. Il estime par ailleurs que d’ici début mars 80% des pensionnaires d’EHPAD qui ont demandé à être vaccinés le seront.

  • Vaccin ne veut pas dire pas de reconfinement

Malgré cela, Emmanuel Macron a mis en garde les Français. « Ce n’est pas notre stratégie de vaccination qui permettra d’éviter à court-terme un reconfinement ou non » a-t-il précisé. Le chef de l’Etat invite les Français à respecter les gestes barrières.

Emmanuel Macron a toutefois indiqué vouloir avoir « un pays le plus ouvert possible malgré le virus ». La question d’un reconfinement dans les prochaines semaines ne semblerait donc pas évoqué. Il tient toutefois un nouveau conseil de défense sanitaire ce mercredi à l’Elysée.

  • 4 centres de production en France

Le Président enfin, a annoncé la mise en place de quatre sites de production du vaccin en France. Le but : accélérer encore la cadence. Ces sites devraient produire des vaccins d’ici fin février voire début mars. Aucun détail n’a été communiqué en revanche sur les sites retenus.

Le vaccin d’Astrazeneca validé

La prise de parole d’Emmanuel Macron intervient alors que le vaccin d’Astrazeneca a été validé ce mardi par la Haute autorité de santé. Il sera destiné aux moins de 65 ans. Le vaccin pourrait être administré par les sages-femmes et les pharmaciens en raison de conditions de conservation des doses moins strictes.

Capture d'écran