Cédric Bergeon, DLF Loire : « Je me mets en retrait de mes responsabilités départementales »

C. Bergeon est le troisième en partant de la gauche. / Compte Facebook Cédric Bergeon

C’est par un message à 20h50 vendredi soir, sur son compte Facebook, que Cédric Bergeon a fait part de sa déception. Le secrétaire départementale de la Fédération Loire de Debout la France, le parti de Nicolas Dupont-Aignan, démissionne de ses fonctions. Le rapprochement entre son candidat du premier tour et Marine Le Pen ne passe pas. La candidate du Front Nationale a d’ailleurs indiqué samedi matin que Nicolas Dupont-Aignan serait son premier ministre, la goutte de trop. Pour Cédric Bergeon, le Front National est loin des valeurs qui l’ont poussées à militer pour Debout la France, le parti qui « combat les extrêmes et le système ».

Retrait de la politique

Aucun autre candidat ne trouve grâce aux yeux de Cédric Bergeon, il quitte donc la vie politique locale. Dimanche 7 mai, il a choisi de s’abstenir ne voulant donner sa voix ni à Marine Le Pen ni à Emmanuel Macron.
A noter que Corentin Freycenon, le délégué des « Jeunes avec NDA » dans la Loire a également démissionné.

C. Bergeon est le troisième en partant de la gauche. / Compte Facebook Cédric Bergeon

Journaliste
Infos après-midi