Dossier de la rédac : des moments de recueillements et de souvenirs organisés dans la Loire à l’occasion du Centenaire 1914-18

BLEUET PHOTO

En ce mois de novembre, la Loire commémore le centenaire de la Grand Guerre qui a coûté la vie à près d’un million et demi de Français. Plusieurs événements sont organisés à travers le département.

Un temps fort le 6 novembre à Saint-Etienne

Entre rendez-vous de théâtre, de musique ou de cinéma, la capitale ligérienne a un agenda bien rempli. A retenir trois journées importantes dont le mardi 6. A 10h30 place Jean Jaurès, 1 200 enfants de 27 écoles vont représenter un champ de bleuets, surnommé « le champs des âmes » pour rendre hommage aux 6 000 morts Stéphanois disparus entre 1914 et 1918. Le samedi 10, 250 choristes et 50 musiciens se produiront pour un concert gratuit à l’Eglise Saint-Charles  à17h30. Et le dimanche 11, la population est invitée à assister aux commémorations habituelles en présence de plusieurs pupilles de la Nation.

Les pupilles de la Nation

La France ne compte plus d’anciens combattants vivants mais il y a encore des pupilles de la Nation c’est-à-dire des orphelins de guerre, aidée par l’Etat à l’époque. Ces enfants seront hébergés, éduqués, formés gratuitement jusqu’à leur majorité. « Ils sont les témoins indirects de cette période dont la mise à l’honneur est très importante », explique Gérard Georgeon directeur du service départemental de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre. Dans la Loire, difficile de les chiffrer, mais plusieurs dizaines se sont manifestés auprès de l’ONACVG. La plus âgée a 108 ans et réside à l’Ehpad du Coteau et la plus jeune 85 ans.