Chambles : un exercice grandeur nature pour les sapeurs-pompiers

SDIS 42

Vendredi dernier, les sapeurs-pompiers de la Loire et de la Haute-Loire étaient mobilisés pour un exercice de lutte contre les feux de forêt. 

Ils étaient 95 sapeurs-pompiers présents sur le terrain, issus du SDIS de la Loire et de la Haute-Loire. Avec eux, une quarantaine d’engins, dont un avion Dash venu tout droit de Nîmes pour l’occasion. Durant l’après-midi, un feu s’est déclenché du côté du barrage de Grangent et se propage du côté de Chambles. Un scénario inspiré de faits-réels.

La Loire n’est pas épargnée par les feux de forêt

Ces derniers jours ont été mouvementés pour les soldats du feu. Dans le Pilat, mais également dans l’Ouest du département, des feux de forêt se sont déclarés. Pour le lieutenant-colonel du SDIS 42 Patrick Lebouchard, ceci peut s’expliquer par des conditions climatiques particulières. « Dans la grande majorité des cas, les incendies sont d’origines humaines. Les origines naturelles sont vraiment rares, cela peut concerner la foudre notamment. Quand en plus, le climat est très sec avec des fortes chaleur et du vent, ça favorise la propagation« .

Un largage d’eau possible grâce aux avions Dash

Largage avion Dash

C’est à la toute fin de l’exercice de lutte contre les feux de forêt que l’avion Dash a été utilisé. Au total, 12 mètres cube d’eau ont été largués en quatre fois. Un avion qui vient tout droit de Nîmes et qui arrive sur notre département en 45 minutes. Une fois le chargement en eau effectué à l’aéroport de Bouthéon, les sapeurs-pompiers peuvent larguer 12 mètres cube d’eau ou de produit retardant. Un largage qui peut se faire en une fois mais aussi jusqu’à quatre fois.

Sujet signé Romain Bruyas

Journaliste
Infos après-midi