Coup dur dans le secteur du BTP à Saint-Etienne

photo ACTIV RADIO

L’entreprise stéphanoise du BTP M2I Fayard, qui compte une centaine de salariés, vient d’être placée en redressement judicaire par le tribunal de commerce de Saint-Etienne.

Cette PME familiale basée au pied d’un des crassiers du puits Couriot, employait jusqu’à 130 personnes il y a quelques années, à la suite de la reprise de la société Sovetra de Solignac-sur-Loire à la barre du tribunal de commerce du Puy-en-Velay. Devenant ainsi une des deux plus importantes entreprises indépendantes du BTP de Saint-Etienne.

Deux gros marchés perdus en début d’année

M2I Fayard, dirigée par Michel Rivat, avait auparavant réalisé au cours des années 2000 plusieurs autres acquisitions à Saint-Pal-de-Mons, Firminy et Andrézieux-Bouthéon. La direction de ce spécialiste du gros œuvre du bâtiment, qui a réalisé en 2018 environ 11 millions d’euros de chiffre d’affaires, explique son récent dépôt de bilan par la perte de deux gros marchés en début d’année.

photo ACTIV RADIO

Rédacteur en chef
Infos matinée