Covid 19 : comment les instituts de beauté s’organisent ?

Yves Rocher, Saint-Etienne centre

Ils font partie des commerces à être pris d’assaut depuis leur réouverture : les instituts de beauté. Comme pour les coiffeurs, la demande est forte, après avoir passé deux mois sans séances d’épilation ou de soins. Céline est gérante de l’institut Yves Rocher dans le centre ville de Saint-Etienne. Depuis lundi, son équipe de 10 personnes s’active pour accueillir les clients dans les meilleures conditions possibles, même si tous les soins ne sont pas réalisables pour le moment :

« Les clientes sont contentes, forcément. C’est un petit peu comme le coiffeur, c’est vrai qu’il y a une forte demande ». 

Pas de soins visages pour le moment

Des instituts de beauté qui mettent en place des règles d’hygiène strictes :

« C’est bien sûr le port du masque et de la visière pour les esthéticiennes. Pour la cliente également, on l’invite à venir avec un masque, non accompagnée puisque personne n’est autorisé à rester dans la salle d’attente. (…) On a des protocoles renforcés et adaptés aux prestations d’épilation seulement, on ne peut plus proposer de soins visages ». 

 

Yves Rocher, Saint-Etienne centre

Journaliste
Infos après-midi