Covid 19 : perturbations dans les envois de journaux, la presse écrite locale pénalisée

FRED-BLANC-537x302

Activ et la rédaction sont mobilisés plus que jamais depuis plus de deux semaines pour vous accompagner pendant cette période délicate de confinement. Nos confrères des médias locaux, aussi, vous informent au quotidien. C’est le cas de votre journal local, le Progrès qui comptent une cinquantaine de journalistes dans la Loire contre une soixantaine habituellement. Les rédactions ont du s’adapter pour fournir du contenu jours après jours. L’important est de garder le lien avec les lecteurs. Frédéric Blanc, directeur du Progrès Loire / Haute-Loire :

Le web développé

Parmi les réorganisations : le web, qui est encore d’avantage développé :

« On s’est réorganisé pour le web, ce qui nous permet d’alimenter le site, quasiment en temps réel l’information liée au Covid 19, de 8h du matin jusqu’à 23h30″. 

Recevoir mon journal à la maison, c’est possible ?

Malgré les perturbations dans les services d’expéditions, Le Progrès maintient ses envois de journaux à domicile :

« C’est très pénible pour nous, ça nous porte un préjudice énorme, à nous et évidemment à nos lecteurs qui parfois ne reçoivent pas leur journal de 2, 3, 4 jours d’affilée. On les incitent à privilégier Internet. » 

Pour Frédéric Blanc, les médias jouent plus que jamais un rôle essentiel dans la société en cette période de crise sanitaire :

En Haute-Loire, une dizaine de personnes travaille en ce moment au sein de la rédaction.

Journaliste
Infos après-midi