De nouveaux soupçons de fêtes clandestines sur le campus stéphanois de l’EM Lyon

Capture d'écran Google Maps

De nouveaux soupçons au sein de l’EM Lyon à Saint-Etienne. Des étudiants auraient participé à une soirée privée la semaine dernière. 

Les étudiants du campus stéphanois de l’EM Lyon à nouveau pointés du doigt. Selon nos confrères du Progrès, une fête clandestine aurait eu lieu la semaine dernière, dans la nuit du 3 au 4 février.

Les étudiants auraient été trahis suite à des publications sur Instagram. La direction, contactée par nos confrères, envisagerait de faire passer des tests PCR pour les élèves concernées voire une période d’isolement. Les élèves ont repris les cours en présentiel lundi dernier.

Une fête avec 150 personnes en octobre

Ce n’est pas vraiment la première fois que des soupçons de fêtes clandestines apparaissent au sein de l’EM Lyon. En octobre dernier, une autre fête organisée par des étudiants du campus stéphanois avait rassemblé 150 personnes dans les parties communes d’un immeuble.

Capture d'écran Google Maps