Des prestataires extérieurs pour assurer le ramassage des ordures

Ordures-new.jpg

Si la direction des services techniques de la ville de Saint-Étienne a accepté d’évoquer le sujet de la collecte des ordures ménagères, il convient de préciser que c’est un service qui incombe à Saint-Étienne métropole. Problème, si les agents métropolitains ne sont pas en grève (contrairement à leurs homologues municipaux), ils ne peuvent accéder à leurs camions stockés au sein du centre technique municipal stéphanois. C’est la raison pour laquelle l’agglomération a décidé de faire appel à des prestataires extérieurs (NDLR: Sita et Véolia) afin d’assurer une collecte minimaliste. « On ne peut pas tenir une propreté comme elle est d’habitude. Mais la situation n’est pas comparable avec Marseille (…) On a évité une situation à la marseillaise en assurant un minimum de ramassage ! »
« 50 % des déchets ménagers ont été ramassés »
Actuellement, si on en croit la municipalité stéphanoise, « 50 % des déchets ménagers auraient été ramassés. On a priorisé les secteurs où se trouvent les maisons de retraites et les hôpitaux. » Quant aux détritus qui s’amoncellent dans l’hyper-centre ? Il ne s’agirait plus que d’une question de jours… « La situation devrait évoluer favorablement. Les déchets du centre-ville avaient été ramassés après la Fête du livre. On a pris des mesures qui devraient permettre, d’ici la fin de semaine, d’assurer un ramassage sur l’ensemble de la ville. » A suivre.

Cyril Michaud