Dossier de la rédac : quatre matchs de la coupe du monde de rugby à Saint-Etienne en 2023

RUGBY 2023

Après l’Euro de football il y a deux ans, Saint-Etienne accueillera une autre belle compétition sportive : la Coupe du Monde de Rugby en 2023. Quatre matchs se joueront à Geoffroy Guichard.

Pas de quarts de finale

Uniquement des matchs de poule et non de phase finale. « La jauge du stade stéphanois est trop faible », explique Claude Atcher directeur général du comité d’organisation, « nous avons besoin de 50 à 60 000 spectateurs et le cahier des charges impose, pour l’instant, que deux quarts de finale soient organisés dans la même ville ». Bonne nouvelle toutefois : dans un souci d’équité entre les villes hôtes, la France, l’Angleterre ou la Nouvelle-Zélande joueront une rencontre à Saint-Etienne. Par ailleurs, le XV de France disputera un match de préparation au chaudron avant la compétition, a priori aux alentours de 2020. Une première depuis leur dernière venue en novembre 2001 pour France-Fidji.

Les habitants prioritaires sur les billets

Les places les moins chères seront à 15 euros et la fédération entend instaurer une billetterie sociale pour une catégorie de la population. Sur les 2,6 millions de billets, 800 000 seront à moins de 100 euros. Les habitants des 53 communes de la Métropole seront prioritaires. Le grand enjeu de cet événement est l’attractivité du territoire au moment de la compétition. « L’idée n’est pas simplement d’accueillir quatre matchs mais bien de dynamiser le territoire », confie le président Gaël Perdriau, « faire partager ce sport, créer du lien social et de la joie de vivre dans le pays ».

La Coupe du Monde en chiffres

45 jours de compétition entre septembre et octobre

48 matchs – 9 stades (Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Saint-Étienne, Toulouse)

2,6 millions de places en vente

500 000 visiteurs espérés en France

Journaliste