Drame de Saint-Haon-le-Châtel : le chauffeur va-t-il être poursuivi ?

gendarmerie1-new.psd_.jpg

Le chauffeur du camion de chantier, dont les roues ont écrasé un petit garçon de 2 ans et demi lundi, est sorti de garde à vue mardi matin.

Le procès verbal de la gendarmerie doit maintenant être envoyé au parquet de Roanne lequel décidera ensuite d’éventuelles poursuites. Le procureur devrait se prononcer d’ici une quinzaine de jours, un mois maximum, après examen du dossier.

Trois cas de figure possibles :

  • l’affaire est classée sans suite
  • le chauffeur est poursuivi pour homicide involontaire si une négligence ou une maladresse est caractérisée
  • ou il fait l’objet d’un simple rappel à la loi.

Pour rappel, lundi peu avant 18 heures sur la place centrale du village, la petite victime avait échappé quelques instants à la vigilance de son grand-père, maire de la commune, quand le camion a démarré, écrasant mortellement le petit garçon.